Single Blog

Kigali : Trois startups de JA Gabon à la 3ème édition du Smart Africa 2017

22 Mai 2017 Admin Blog

Kigali la capitale du Rwanda a accueilli, du 10 au 12 mai, le troisième sommet Transform Africa 2017, qui a porté principalement sur le développement de villes connectées en Afrique grâce au pouvoir des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Trois porteurs de projets en TIC issus de JA Gabon ont fait le déplacement pour Kigali pour défendre leur projet. Il s’agit de :

Laurain Hugues ESSONO NGOUA, lauréat Tremplin UNESCO et Grand Prix de l’Excellence. Il a représenté le Gabon en avril 2017 à Tunis à la 2ème édition du salon international des technologies de l’information dédiée à l’Afrique (SITIC Africa) et récemment a été sélectionné parmi les 3 meilleurs projets qui ont représenté le Gabon lors du Pitch Hub Africa en mai dernier. Il est le gérant de la startup Elam et Tikkeo. Elam est un site web consacré à l’orientation scolaire et Tikkeo une plateforme de vente en ligne de tickets de spectacles et d’événements. Pour plus d’infos, consultez www.elam-edu.com et suivez les sur @elam.edu et @tikkeo.

Nicéphore NDONG BIYANG, lauréat de l’Innovathon de la francophonie (OIF) et porteur du projet Supercane. La startup a développé un système informatique qui permet d’effectuer une surveillance en temps réel des canaux d’évacuation et des bassins versants. En effet, grâce à ce système, il sera désormais possible de savoir, depuis le centre de supervision, les niveaux de remplissage en eau des différents réseaux d’évacuation. Il sera également possible d’avoir une vue globale sur les différents obstacles à la libre circulation des eaux (terre, déchets industriels, ordures etc…) et agir instantanément.

Claude OUSSOU GNIAGOGNIENIE, lauréat Startupper by Total est le porteur du projet Scientia. C’est une application qui permet aux parents de pouvoir faire un suivi scolaire de leurs enfants depuis leur application mobile. Pour plus d’infos se rendre sur www.scientia-gabon.com.

Pendant trois jours, Nicéphore Ndong Biyang, Laurain Hugues Essono Ngoua et Claude Oussou Gniagognienie bénéficieront avec de nombreux autres jeunes africains d’une plateforme pour soumettre leurs idées à des investisseurs technologiques potentiels.

Selon l’autorité de la Smart Africa initiative, ce forum vise à établir des partenariats entre les milieux gouvernementaux, académiques et privés pour augmenter la pertinence dans l’écosystème des TIC.

Articles Récents

Blog-Image

Tunis : deux jeunes...

28 Avril 2017
Blog-Image

Gabon: Le Grand...

30 Juin 2016